Odin Sphere

PS2
Date de sortie: 13 Mars 2008
Développeur: Atlus
Éditeur: Square Enix

Présentation

Plongez dans un magnifique univers de fantasy et incarnez cinq personnages.

Situé dans un monde fantasy somptueusement illustré en 2D, Odin Sphere propose une aventure RPG mêlant les destins de 5 personnages dans un même scénario épique.

Les nations d'Erion ont toujours maintenu une paix fragile, rois et reines guettant le moindre signe de faiblesse chez leurs voisins... Ainsi, lorsque le pays de Valentine est ravagé par le pouvoir d'un ancien artefact, une guerre sanglante éclate entre les fées de Ringford et les guerriers de Ragnanival. Tous ignorent qu'ils sont en fait en train d'accomplir une prophétie tombée dans l'oubli et qui conduira le monde à sa perte...

Incarnant en premier lieu la princesse guerrière Gwendolyn, fille d'Odin, vous devrez suivre les différentes pistes d'une histoire complexe afin de découvrir la vraie nature de la prophétie et d'empêcher qu'elle se réalise.

  • Incarnez cinq personnages aux pouvoirs et aux destins différents.
  • Vibrez au rythme d'une bande-son magistralement orchestrée par Hitoshi Sakimoto, compositeur de Final Fantasy XII.
  • Profitez des dialogues en version originale japonaise ou doublés en anglais.

Preview

Alice au pays des Vikings

Célèbre pour ses jeux de rôle épiques, Square Enix délaisse ses premières amours au tour par tour avec le sublime Odin Sphere.

Dès les premiers instants, Odin Sphere nous en met plein les mirettes avec ses formidables graphismes en 2D. De qualité artisanale, ces dessins possèdent une aura magique qui n'a rien du hasard. Square Enix souhaite vous plonger dans son univers de conte de fées, tant sur le plan graphique qu'au niveau du gameplay. Une fois n'est pas coutume, votre première mission consiste à aider une jeune fille prénommée Alice à retrouver un livre (fini l'initiation du jeune guerrier bouffi d'orgueil !). Ce n'est qu'alors que commencent les aventures fantastiques des cinq personnages principaux. 

Tiens, voilà du Odin !

Cocktail de genres assez osé mais non moins réussi, Odin Sphere est un jeu de rôle et d'action qui emprunte aux beat'em up en 2D leur gameplay à défilement horizontal. Vous dirigez le personnage de votre choix dans chaque environnement et combattez l'adversité grâce à des pouvoirs magiques et des combos terrestres et aériennes. Faites preuve de finesse et de sens tactique, car si vous appuyez comme une brute sur les touches, votre protagoniste s'épuisera.

Dans le même temps, les ennemis vaincus et la nourriture ingurgitée dopent vos stats, vous permettant ainsi de gagner des niveaux d'expérience et d'améliorer la santé et les pouvoirs de vos personnages. Ce mélange d'éléments empruntés à des genres bien connus confère au jeu un style bien trempé et à nul autre pareil, que viennent renforcer l'aspect féerique et le développement de ses héros.

Plus complexe qu'il n'y paraît, le scénario de ce soft développé par Atlus et Vanillaware se concentre sur la guerre opposant les créatures fabuleuses de Ringford et les guerriers de Ragnanival. Ce faisant, les deux camps sont loin de se douter qu'une funeste prophétie longtemps oubliée est sur le point de s'accomplir. Vous contrôlez au départ la princesse et guerrière Gwendolyn, qui n'est ni plus ni moins que la fille d'Odin. À mesure que l'histoire progresse, vous incarnez quatre autres personnages vous donnant autant de points de vue.

Un jeu qui ne s'en laisse pas conter

Les protagonistes disposent tous de mouvements et techniques spécifiques dans leurs chapitres respectifs, ce qui apporte une dose de variété bien sentie à cette longue aventure riche en défis. Pour venir à bout des boss, vous devez tirer pleinement parti des techniques apprises en parcourant les cartes immenses et brillamment conçues (les sous-sections formant des boucles pour vous empêcher de vous perdre). N'oubliez pas non plus qu'il est impératif, pour survivre, de bien saisir l'utilité des objets que vous trouvez ou achetez.

Si Odin Sphere est aussi prenant et admirable, c'est bel et bien grâce à la grande profondeur de son gameplay. De toute évidence, le soft de Square Enix ne se limite pas à ses magnifiques graphismes (les environnements richement détaillés tiennent la dragée haute aux personnages modélisés avec brio) et à ses effets spéciaux exceptionnels, et c'est la raison pour laquelle il demeure captivant du début à la fin. Le tout se voit couronner de doublages extrêmement réussis et d'une majestueuse bande-son orchestrale rendant parfaitement les émotions tragiques et triomphantes ressenties par le joueur. Cette réussite musicale n'a rien d'une surprise, puisque le compositeur n'est autre que Hitoshi Sakimoto, qui avait déjà signé la B.O. épique de Final Fantasy XII. 

Odin Sphere est une plongée inoubliable au coeur d'un conte devenu jeu vidéo. Soigné et faisant souffler un vent nouveau sur les différents genres dont il s'inspire, ce chef-d'oeuvre magique est aussi inoubliable que les contes qui ont bercé notre enfance.


Partager

Google+