B-Boy

PSP®
Date de sortie: 29 Septembre 2006
Développeur: FreeStyle Games
Éditeur: SCEE

Présentation

Grâce au légendaire Crazy Legs et à Freestyle Games, vous allez pouvoir affronter les meilleurs breakeurs de la planète !

  • Des mouvements de break dance par centaines et une bande-son avec le meilleur du hip hop et les classiques funk !
  • Plus de 40 B-Boys et B-Girls, et 12 légendes du break, dont Crazy Legs
  • Des battailles multijoueur sans fil et un contenu téléchargeable (nouvelles pistes, nouveaux personnages, nouveaux lieux)

Preview

On se bouge

FreeStyle Games réveille le breakdancer qui sommeille en nous avec son merveilleux B-Boy. En piste pour défier les rois de la rue !

La break-dance est une discipline connue de tous, mais que seule une poignée d'experts maîtrise vraiment. Semblant s'affranchir des lois de la pesanteur, ils se contorsionnant dans tous les sens sur des rythmes endiablés. Heureusement pour tous les amoureux de ce type de danse qui n'ont pas la carrure d'athlètes, FreeStyle Games nous permet de nous lancer sur la piste et de faire parler la magie avec B-Boy. Vous avez le rythme dans la peau ? Vous allez adorer.

Le roi de la rue

Vu le nombre de genres représentés dans B-Boy, il n'est pas facile de le décrire. Le jeu parvient à combiner les rythmes endiablés d'un jeu musical et la maîtrise de la coordination des jeux d'action rythmée, tout en ajoutant des combos qu'on pourrait croire sorties tout droit d'un beat'em up. Le jeu se permet même de proposer quelques défis axés sur l'équilibre, que ne renieraient pas les développeurs de la série Tony Hawk's Pro Skater. En d'autres termes, ce soft joue la carte de la polyvalence sans que cela ne l'empêche d'exceller dans les domaines représentés.

Au début de B-Boy, vous êtes un danseur urbain inexpérimenté. Vous devrez apprendre les rudiments du sport au milieu d'un vivier de break-dancers tous déterminés à mettre vos aptitudes à l'épreuve. Dans le mode solo, vous devrez créer et personnaliser votre B-Boy (ou B-Girl), en choisissant son visage ainsi que son style vestimentaire. Cette personnalisation s'étend même au choix des sous-vêtements. Autant dire que le panache est dans le souci du détail.

Lorsque vous pensez être assez classe pour vous lancer, vous pouvez répéter vos gestes de danse, répondre à divers défis dans 21 lieux différents, affronter d'autres danseurs dans la même zone, consolider votre réputation et étoffer votre éventail de techniques afin de devenir le meilleur.

À bas les bases !

Fidèle à ses promesses, B-Boy est un jeu très atypique qui commence en douceur mais vous oblige vite à suivre la cadence. Le didacticiel vous enseignera les techniques de base qui vous aideront à faire vos débuts, à savoir le jeu de jambe, la coupole, le Top Rock, le Six Step et le Baby Freeze (pas d'inquiétude si tous ces termes ne vous disent rien, car ils vous seront expliqués en détail). Chaque action est associée à une touche de la manette. Mais ce n'est là que le début. En effet, vous découvrirez bien vite les secrets permettant d'aider votre personnage à garder le tempo.

Il vous faudra observer attentivement les indicateurs situés aux pieds des personnages afin de savoir quel est le moment optimal pour exécuter des techniques spécifiques permettant d'augmenter votre total de points et de cimenter votre réputation. Il est très important de soigner les transitions entre deux techniques car elles vous aideront à ne pas briser les enchaînements et à garder un style très classe.

Une fois que vous commencez à maîtriser le timing, l'ensemble devient très naturel. Si vous réussissez à effectuer vos gestes en respectant le rythme de la musique de fond, vous découvrirez de nouveaux tricks et obtiendrez des combos qui feront de vous une sorte de derviche tourneur invincible sur la piste.

Plein les oreilles

Évidemment, ces qualités n'auraient aucun intérêt si B-Boy était décevant sur le plan visuel ou sonore. Bien heureusement, FreeStyle Games connaît parfaitement la culture qui sert de référence au jeu, ce qui lui a permis d'intégrer ces éléments au jeu très harmonieusement. La capture de mouvements est superbement réalisée et nous gratifie de nombreuses animations secondaires qui renforcent l'atmosphère en restituant de manière très fidèle le côté flambeur de cette discipline. Parmi les 40 personnages du jeu, on retrouve l'influence de nombreux B-Boys authentiques. À ce titre, le légendaire break-dancer Crazy Legs a participé à l'élaboration de certains gestes. Il n'a d'ailleurs pas chômé puisqu'il fait également office de MC dans le jeu et qu'on le retrouve en tant que boss de fin de niveau.

Sur le plan musical, le jeu propose 40 morceaux de hip-hop et de funk, en version officielle (sous licence). Ces derniers créent une toile de fond parfaite pour le reste du jeu. Ce mélange sonore de modernité et de tradition est irrésistible quand il se voit associé aux 800 techniques regroupées dans le jeu. Vous pourrez également participer à des duels de break-dance grâce aux nombreux modes deux joueurs.

Vous l'aurez compris, ce soft soigne autant le fond que la forme. B-Boy affiche clairement sa différence, ce qui est un vraiment appréciable. Une fois que vous aurez commencé à goûter à cet univers, vous ne pourrez plus vous en passer et le jeu pourrait fort bien squatter votre PlayStation 2 pendant un certain temps. Artistes urbains, à vos consoles !

B-Boy est également disponible sur PSP (PlayStation Portable)


Partager

Google+